Magasin

Panneaux décoratifs

Resté fidèle à sa formation, Braque aimait travailler toutes les matières, nobles ou moins nobles : pierre, bois, terre, métal ou plâtre.
En 1922 les plus significatifs de ces panneaux apparaissent avec les « Canéphores ». C’est la période de la rupture avec le cubisme et de sa première œuvre thématique. En 1925 Georges Braque réalise sur ce thème deux panneaux pour son appartement atelier construit par l’architecte Auguste Perret rue du Douanier (devenue rue Georges Braque).
L’utilisation de tels panneaux montre à l’évidence combien l’art de Braque est un art de la ligne, du volume et un art domestique.
Ces panneaux furent présentés dans les plus grands musées du monde. Jean Leymarie, biographe de Georges Braque, disait « qu’ils devaient s’harmoniser à la fois avec l’atmosphère de la pièce et ses meubles rustiques ». Il poursuivra l’exécution de ces panneaux tout au long de sa vie. Un des plus célèbres fut Le Canard réalisé sur panneau marqueté en 1956.

Voici les 2 résultats